Pourquoi l'Evangile est-il pertinent?

 

Nous sommes à Chaumont, en 2015. Les enfants ont fait leur rentrée des classes, les travailleurs pensent à leurs prochaines vacances de fin d'année, les familles rentrent le bois ou commandent le fioul pas trop cher cette année. La télé diffuse son lot de malheurs et les craintes s'installent dans les coeurs.

Comment une histoire qui commence dans un jardin paradisiaque, qui se poursuit dans une région lointaine avec un peuple étranger pourrait avoir une influence sur des hommes et des femmes aujourd'hui?

C'est une question pertinente et centrale de la foi moderne. Le chrétien croit que Jésus est le centre de l'histoire. Il est le point culminant de la façon dont Dieu s'est fait connaître à la création. Cela était-il pertinent au premier siècle et pas au 21e?

Pourtant, la Bible donne une vision du monde cohérente. Elle parle d'un Dieu créateur et de créatures faites à son image. Elle raconte la quête d'hommes et de peuples pour retrouver une relation perdue à cause de la révolte humaine. La Bible expose sans détour la profondeur de la misère humaine dans laquelle chacun de nous trouve un écho dans sa situation personnelle. Mais au milieu du chaos, alors que le mal règne, Jésus, le Fils de Dieu, Dieu qui prend une forme humaine vient mettre de l'ordre et offrir une solution parfaite et durable. 

Est-ce pertinent? La solution ne serait-elle pas un peu simpliste? Jésus serait-il juste le bouc émissaire qui permettrait de s'en sortir à bon compte? Oui elle est pertinente. D'ailleurs, l'expression "bouc émissaire" vient d'une pratique juive que Dieu a enseignée à Moïse. Il fallait prendre un bouc, poser les mains dessus, cela symbolisant le dépôt des péchés sur lui, et l'envoyer au désert pour que les fautes du peuple soient éloignées de lui. Jésus est effectivement le bouc émissaire des hommes, celui qui a pris le péché de tous sur lui pour le régler une bonne fois pour toutes. 

La question du péché est-elle toujours d'actualité? Certains pensent que ce mot est périmé... mais force est de constater que les effets du mal sont toujours aussi désastreux et qu'aucun vaccin n'existe pour éviter à l'enfant de tomber dans la désobéissance...

Faut-il en conclure que le message du christianisme est une des recettes à disposition de l'homme pour une vie meilleure, une vie réussie? Non. Nous constatons que les chrétiens ne sont pas devenus parfaits après avoir accepté le message de l'Evangile...  Par contre, ils ont vécu un changement radical, profond, ils ont retrouvé une relation profonde, paisible et fructueuse avec leur créateur, ils vivent délivrés de la condamnation du péché et équipés pour affronter la vie du 21e siècle.

Oui, le message de Dieu est pertinent et il est pour vous aujourd'hui !