Notre Père

 

Jésus nous a laissé un exemple de prière, nous l'appelons le "Notre Père" car c'est ainsi que la prière commence. En la relisant ces derniers jours je me suis aperçu que souvent, inconsciemment l'homme aurait tendance à reprendre cette prière et l'adapter ainsi :

"Que mon règne vienne enfin ... car j'aimerais décider moi-même de ce qui est bon pour moi
Que ma volonté se fasse ... car mes projets me tiennent à coeur et j'ai besoin du succès pour être heureux
Donne moi le pain qu'il me faut car j'ai des besoins et mes besoins sont ce qu'il y a de plus important
Pardonne moi car je ne suis pas parfait et même si j'essaye de faire mieux, faut être indulgent... mais ne m'oblige pas à pardonner aux autres, il méritent d'être punis, c'est trop grave.
Garde moi de céder à la tentation même si je m'y expose moi-même volontairement chaque jour
Car j'aimerais recevoir la gloire, la puissance et l'honneur que je mérite.
Amen"

Pour changer cette prière toute humaine en la vraie prière enseignée par Jésus, il faut que Dieu opère notre cœur et le change. Il nous délivre de notre égoïsme profond pour nous ouvrir les yeux sur lui :

"Notre Père, toi qui es dans les cieux, que tu sois reconnu pour Dieu,
que ton règne vienne, que ta volonté soit faite, et tout cela, sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui le pain dont nous avons besoin,
pardonne-nous nos torts envers toi comme nous pardonnons nous-mêmes les torts des autres envers nous.
Garde-nous de céder à la tentation, et surtout, délivre-nous du diable. Car à toi appartiennent le règne et la puissance et la gloire à jamais." Matthieu 6.9