Louis XVI

Qui a écrit dans son testament, conservé au musée Grévin:
«... je laisse mon âme à Dieu, mon créateur; je le prie de la recevoir dans sa miséricorde, de ne pas la juger d'après ses mérites, mais par ceux de notre Seigneur Jésus Christ, qui s'est offert en sacrifice à Dieu son Père, pour nous autres hommes, quelque indignes que nous en fussions, et moi le premier ...» ?
des indices:
- C'était dans un temps de crise: les finances publiques étaient au plus bas, les économistes de l'époque voyaient clair et proposaient des réformes audacieuses mais nécessaires et réalistes, pourtant, malgré l'urgence, il y avait une forte résistance des mieux nantis.
- Comme pour le brigand, à côté de Jésus sur la croix, la mort lui apparaissait certaine et proche.
- Comme je l'ai compris pour moi-même et accepté, il savait avoir besoin d'un Sauveur, et il l'avait trouvé en la personne de Jésus, Dieu venu parmi les hommes, non pour les condamner, mais pour offrir la réconciliation.

Louis XVI est l'auteur de ces paroles