Décembre 2011 : Vitrine de l'UMP vandalisée

La vitrine du bureau de l'UMP de Haute-Marne, à Chaumont a été vandalisée. Voici l'information. Maintenant voici les questions que cela pose :

- Qui a fait cela ? mais ce n'est pas notre souci, c'est celui de la police.
- Pourquoi ? alors là il y a 1001 raisons possibles, des plus farfelues aux plus compréhensibles.
- Est-ce acceptable? Non.

Certains pourraient dire : "que les religieux ne se mêlent pas de cela !". Pourtant, quand un croyant lit la Bible il est forcément interpelé par les textes en rapport avec les autorités. Voici en résumé le sens du passage de la lettre de Pierre (1 Pierre 2.13-17) :
- il y a des autorités mises en place par les hommes (de façon plus ou moins démocratique il est vrai) mais aucun chef d'état ne peut l'être si Dieu ne le permet pas. C'est une affirmation difficile à comprendre car nous pensons tout de suite aux dictateurs les plus terribles. Mais il reste que c'est bien souvent le résultat du choix des hommes. Donc dans un sens Dieu respecte le choix de l'homme mais il garde la main mise sur chaque décision.
- les croyants sont appelés à se soumettre à ces autorités. Là encore c'est une affirmation qui paraît révoltante. Mais Dieu demande clairement d'obéir aux lois en vigueur, de respecter les hommes et les femmes qui portent les responsabilités et appliquent le droit.
- Dieu demande tout de même aux chrétiens de considérer sa loi comme supérieure à toute loi humaine. Ceci veut donc dire que si un gouvernement interdisait de lire la Bible, d'en parler, aux chrétiens de se rassembler, cela ne serait pas respecté. Mais pour le reste, ce sont des lois temporaires qui règlent les conditions de vie ponctuelles de quelques humains sur la terre, donc autant s'y soumettre pour y vivre en paix.
Mais la vraie leçon de ce texte c'est que cette attitude est la meilleure pour vivre la vraie liberté. Vivre léger en se soumettant aux lois en vigueur.

Pourtant, bien souvent ce sont les chrétiens qui ont mené des changements, des avancées sociales et humanitaires parce qu'ils se sont rebellés non contre un parti ou un homme, mais contre des injustices, avec des méthodes honnêtes et dans la soumission.

Pour en revenir à cette vitrine de l'UMP: ce n'est pas juste. Nous pouvons critiquer les méthodes, les outils, analyser les décisions, mais toujours respecter les hommes, quels qu'ils soient. L'élection de 2012 arrive, Dieu veille.

En revanche, il n'est pas juste non plus que les partis politiques qui prétendent vouloir diriger notre pays n'obéissent pas eux-mêmes aux lois : par exemple le fait de respecter la législation sur l'affichage. Il y a des panneaux d'affichage publics, les panneaux mis à disposition lors des campagnes, nous ne devrions pas voir une seule affiche sur un transformateur électrique ! Nous arrivons donc à la question de la foi. Il est possible de croire que la loi est bonne et s'y soumettre même si d'autres ne le font pas. il est donc possible de respecter les règles d'affichage sans craindre de perdre des élections !