Choisir une religion

 

Comment choisir sa religion? C'est compliqué car il y a plein d'obstacles qui empêchent une recherche équilibrée :

- la famille dans laquelle je suis né : ai-je été baptisé dans une église catholique lorsque j'avais quelques mois? Ai-je été circoncis dans ma communauté musulmane? Ai-je grandi aux côtés d'une statue de bouddha? Ai-je fréquenté depuis ma naissance une salle du royaume chez les témoins de Jéhovah? Ou au contraire, ai-je connu une famille où la religion n'avait pas sa place?

- la société dans laquelle je grandis : la vision de la majorité sur la foi chrétienne, l'accessibilité à toutes les religions disponibles, la méfiance vis-à-vis de certaines positions religieuses, les agissements des sectes, le combat de la science contre un dieu hypothétique créateur.

- mes expériences personnelles : Si j'ai fait des pas dans le spiritisme, si j'ai vécu des déceptions dans l'une ou l'autre congrégation. La vie me permet de faire des tests, de découvrir l'autre et sa croyance. Personne ne fait les mêmes expériences. Elles nous ouvrent au monde ou au contraire elle nous enferment.

- le travail de recherche : il est colossal pour celui qui voudrait faire une étude comparative des religions et des mouvements de croyances diverses. Peu d'entre nous seraient capables de mener une étude exhaustive ne serait-ce que des religions monothéistes.

Sommes-nous alors condamnés à une seule alternative : je continue ce que j'ai commencé ou alors je laisse tout tomber?

Il me semble que la question ne se pose pas ainsi. En effet, il n'est pas logique de continuer comme on a toujours fait. La recherche spirituelle est tellement importante qu'on ne peut pas se contenter de l'approximatif !

Je crois que la foi n'a de sens qu'au travers d'une rencontre personnelle avec Dieu. Sans cela, toute démarche est vaine et vouée à la loterie. Pourquoi accepter l'une ou l'autre vision du monde si l'on est pas sûr de celui qui la communique? 

Ma conclusion : On ne choisit pas une religion. On part à la rencontre du vrai Dieu. Moi je l'ai rencontré au travers de la vérité biblique. Jésus est celui qui nous l'a fait connaître. Jamais je ne serais resté dans le christianisme parce que mes parents m'y ont introduit. D'ailleurs je n'avais aucun intérêt pour Dieu jusqu'à ce que j'apprenne à le connaître. Et là, il a changé ma vie.

Ainsi même si je suis né dans une famille catholique et qu'aujourd'hui je n'y suis plus, mon expérience n'est pas d'avoir changé de religion mais d'avoir rencontré Dieu. Je ne regrette rien.

Yannick