Accent sur le pardon

 

C'est la saison du pardon à Chaumont ! En effet, le Grand Pardon de Chaumont est programmé pour les 23 et 24 juin 2012.

Quel bonheur d'être pardonné ! C'est un immense soulagement quand, dans nos relations personnelles, après avoir réagi maladroitement, avec colère ou arrogance, nous pouvons obtenir un pardon total qui rétablit une relation riche. Pourtant il est bien rare ce pardon. En discutant un peu à droite et à gauche, nous pouvons nous rendre compte comme le pardon serait vraiment nécessaire. Entre parents et enfants, entre voisins, dans les entreprises, les clubs et les associations.

Mais plutôt que le pardon, souvent c'est la rancoeur, l'amertume qui reste et laisse l'autre au bord du chemin.

Si cela se passe ainsi entre les humains, la situation est similaire entre l'Homme et Dieu. Nous sommes de nature désobéissante et particulièrement envers Dieu. Au lieu de comptabiliser nos fautes et préparer la note, Dieu a choisi de régler lui-même notre dette. Cela signifie simplement que Dieu propose un pardon gratuit à toute personne qui ose regarder son péché en face et vient à Jésus pour en être lavé. Trop simple pour être vrai? essayez et vous verrez!

Comme chrétiens attachés à la Bible, nous ne croyons pas aux indulgences ni à l'importance d'une fête religieuse comme le Grand pardon de Chaumont. Avec Dieu cela peut-être chaque jour un pardon total et entier, même seul dans sa chambre. Selon la Bible, aucun acte ne permet d'obtenir le pardon de Dieu sinon l'acte accompli par Jésus : sa mort sur la croix à la place des pécheurs.


Alors voici l'accent que nous souhaitons vivement mettre sur ce temps : Que chacun puisse se tourner vers Dieu de tout son coeur et recevoir simplement par la foi son pardon complet.

Pour cela, nous vous proposons la lecture de quelques extraits de la Bible :

Prière de David

O Dieu, fais-moi grâce conformément à ta bonté! Conformément à ta grande compassion, efface mes fautes ! Lave-moi complètement de ma faute et purifie-moi de mon péché, car je reconnais mes transgressions et mon péché est constamment devant moi. (Psaume 51)

 

Écrits d'un prophète

Recherchez l’Éternel pendant qu’il se laisse trouver ! Faites appel à lui tant qu'il est près ! Que le méchant abandonne sa voie, et l'homme injuste ses pensées ! Qu'il retourne à l’Éternel : il aura compassion de lui. Qu'il retourne à notre Dieu, car il pardonne abondamment.

(Esaïe chapitre 55)

 

Les paroles de Jésus :

Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : «Mon enfant, tes péchés te sont pardonnés.» Il y avait là quelques spécialistes de la loi qui étaient assis et qui se disaient en eux-mêmes: «Pourquoi cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n'est Dieu seul ?» Jésus sut aussitôt dans son esprit qu’ils raisonnaient ainsi en eux-mêmes, et il leur dit : «Pourquoi raisonnez-vous ainsi dans vos cœurs ? Qu'est-ce qui est le plus facile à dire au paralysé : ‘Tes péchés sont pardonnés’, ou: ‘Lève-toi, prends ton brancard et marche’?

Afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés, je te l'ordonne – dit-il au paralysé –, lève-toi, prends ton brancard et retourne chez toi.» Aussitôt il se leva, prit son brancard et sortit devant tout le monde, de sorte qu'ils étaient tous très étonnés et célébraient la gloire de Dieu en disant: «Nous n'avons jamais rien vu de pareil. (Marc 2)

 

La prière « Notre Père »

pardonne - nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés

(Matthieu 6)

 

Le message des apôtres :

Jésus nous a ordonné de prêcher au peuple et d'attester que c'est lui que Dieu a désigné juge des vivants et des morts. Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que toute personne qui croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés. (Actes 10)

 

Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous trompons nous-mêmes et la vérité n'est pas en nous. Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de tout mal. (1Jean 1.8-9)

 

Si tu tenais compte de nos fautes, Éternel, qui pourrait subsister ? Mais le pardon se trouve auprès de toi afin qu'on te craigne

(Psaume 130 v.3 et 4)